ADS
19 May 2020

Bataka pas du tout content des importateurs et des distributeurs des produits carnés

Aucune importation de produits avicoles ne sera faite au Togo. En tout, sans une autorisation formellement signée par le ministre chargé de la production animale et halieutique, il n’en sera plus lieu. Les services douaniers veilleront à l’application claire de cette mesure.

L’information vient d’une note de service du ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, Koutéra Bataka.

Selon les informations, malgré les promesses que les acteurs de ce sous-secteur ont faites, pour s’approvisionner sur le marché local, des importations continuent d’être faites au détriment de la production nationale.

Et pourtant, selon la note de service portant obligation de signature de contrats de fourniture de volailles locales, les acteurs de la filière avicole, les importateurs et les distributeurs de produits carnés se sont engagés à s’approvisionner sur le plan local.

Et malgré plusieurs séances de travail pour arriver à ces mesures, on constate que rien n’a été fait.

Le ministre tape du poing sur la table. « Je demande à tous les importateurs et les distributeurs de prendre toutes les mesures urgentes, à travers des contrats clairs et précis, pour l’enlèvement immédiat des volailles en souffrance d’une part, et pour la fourniture régulière de volailles locales d’autre part », sonne-t-il.

Les acteurs concernés ont 15 jours pour se conformer à la présente note.

Read 517 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…