ADS
23 Jan 2020

Togo : le 12ème FNPT balise la voie à une sûre transformation de l’agriculture

La 12ème édition du Forum national du paysan togolais (FNPT) a été ouverte jeudi à Kara par Koutéra Bataka, ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique. Prennent part aux travaux de ce forum considéré comme le cadre privilégié d’échanges entre les acteurs agricoles du Togo, des centaines d’acteurs des chaînes de valeurs agricoles. Plusieurs pays notamment le Maroc, l’Israël, la Chine et l’Afrique du sud, pays invité d’honneur, sont présents.

Pendant 3 jours, il s’agira pour tout ce beau monde réuni autour du thème : ‘plan d’urgence du gouvernement pour la transformation agricole au Togo’, de faire des contributions pertinentes pour améliorer l’agriculture togolaise.

A la suite du préfet Bawoubadi Bakali, le représentant des producteurs, Ewovi Kebi a témoigné sa gratitude au gouvernement togolais pour l’organisation chaque année de ce forum. « Le forum qui nous réunit ici témoigne de la place que le gouvernement accorde aux productrices et producteurs. En effet, plus de 98% des agriculteurs togolais pratiquent l’agriculture familiale. Et le mouvement paysan reste convaincu qu’à travers la professionnalisation de cette agriculture, on pourra créer des emplois aux Togolais, réduire la pauvreté et garantir une croissance d’au moins 10% pour l’économie togolaise », a-t-il précisé.

Dans le discours du Premier ministre qu’il a délivré à l’assistance, le ministre Bataka a rappelé que la 12ème édition du forum traduit la volonté du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, de faire de l’agriculture togolaise une véritable source de création de richesse et d’amélioration des conditions de vie des producteurs.

« Pour y parvenir, il s’agira principalement de poursuivre l’appropriation et la mise en œuvre des différents chantiers engagés dans le cadre du PND devant permettre de tripler les rendements et les revenus des petits producteurs d’ici 2025 et assurer une production tout au long de l’année, de promouvoir la transformation des produits agricoles avec des labels de qualité ainsi que d’assurer la traçabilité », a-t-il lancé.

Des mesures fortes vont se poursuivre, selon lui, à savoir la mécanisation agricole et l’aménagement hydro-agricoles, la promotion et la valorisation des produits agricoles, le renforcement de l’accès des acteurs des chaînes de valeur agricole au financement et à la protection agricole, la conversion de l’agriculture togolaise en agriculture biologique et la promotion de la qualité, le développement des filières animales se fera avec la promotion du ranching et la construction d’au moins un abattoir moderne, la mise en place d’opérations spéciales présidentielles, le développement d’un écosystème digital avec des solutions numériques innovantes.

Le ministre n’a pas perdu de vue les performances atteintes dans le secteur agricole. Il a passé en revue un bilan alimentaire globalement excédentaire, une croissance soutenue dans les filières de rente, une prévalence de la sous-alimentation en net recul, une croissance agricole qui a fait un bond significatif passant de 3,95% à 5,63% en 2018, une amélioration de la balance commerciale des produits agricoles etc.  

Ce jeudi, les participants ont frotté et limé avec le bilan de la campagne agricole 2019-2020, le plan d’urgence du gouvernement pour la transformation agricole au Togo et l’offensive 500.000 hectares entre autres.

Les travaux vont se poursuivre vendredi avec l’activation des différentes tables filières et la signature de contrats.

Read 352 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…