15 Dec 2019

Togo : Bataka constate l’engouement que les jeunes et femmes ont pour le ‘camp du futur’

La phase opérationnelle de la campagne Telefood est en cours à l’ENI d’Adéta dans la préfecture de Kpélé, une localité qui se situe à 120 km au nord-ouest de Lomé et qui est reconnue pour être favorable aux cultures vivrières et de rente. Il s’agit du ‘camp du futur’. 1000 jeunes et femmes entrepreneurs agricoles seront formés et équipés. Sauf que depuis le 9 décembre où cette formation se déroule, il y a plus de 1300 participants.

Au nombre de ces jeunes et femmes qui font déjà leur preuve dans l’agriculture, il y a des producteurs de riz, de café et cacao, des éleveurs de volailles, des offreurs de services de transformation des produits agricoles. Le ministre de l’Agriculture et de la production animale et halieutique est allé constater de visu la situation samedi.

Accompagné de Dr Alain Capo Chichi, PDG du groupe Cerco qui se charge de former ces jeunes et femmes togolais, Koutéra Bataka a prodigué quelques conseils utiles aux participants.

« Vous êtes ici pour apprendre et repartir avec  de nouvelles connaissances pour aider à votre tours d’autres jeunes togolais à émerger. C’est ainsi que nous avançons ensemble », a-t-il déclaré aux participants.

Pourquoi cet engouement ? Plusieurs participants disent compter sur les compétences acquises au cours de cette formation qui prendra fin le 24 décembre prochain pour améliorer les activités qu’ils font déjà.

Pour la circonstance, les formateurs sont venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Togo.

Le gouvernement par l’entremise du ministère de l’Agriculture et de la production animale et halieutique entend passer par l’opération Téléfood pour bâtir de bons entrepreneurs agriculteurs pour enfin agir efficacement sur la faim.

Read 252 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…