15 Dec 2019

Opération Telefood : la phase de création des 1000 entreprises agricoles entamée

La Journée mondiale de l’alimentation a été célébrée mais au Togo, les initiatives pour atteindre l’objectif « faim zéro » se poursuivent tel qu’elles étaient planifiées depuis plusieurs semaines.

Le ministère de l’Agriculture et de la production animale et halieutique et ses partenaires mènent avec célérité la campagne « Camp du futur » et « Simulagmes », 2 projets entamés pour former et équiper 1.000 jeunes et femmes entrepreneurs agricoles dans la préfecture de Kpélé.

Le Camp du futur vise à accompagner un millier d’acteurs, femmes et jeunes, identifiés dans des communautés démunies ou vulnérables, pour en faire des entrepreneurs dans la production, la transformation et la commercialisation des produits locaux.

Pour sa part, « Simulgames » a pour finalité de développer chez les jeunes dans les villages l’envie et la capacité d’entreprendre pour devenir des agriculteurs ou des éleveurs exploitant pleinement les ressources à leur disposition.

Pour atteindre ces objectifs, plusieurs activités sont prévues. C’est ainsi que du 09 au 20 décembre 2019, mille (1.000) jeunes et femmes de la préfecture de Kpélé dont certains sont répartis en soixante-douze (72) coopératives et groupements et d’autres en individuels, sont en formation à l’Ecole normale d’instituteurs (ENI) sur les 2 concepts. Il s’agira à travers cette formation, d’aider ces jeunes hommes et femmes à s’approprier les approches techniques et les outils de création, de gestion et de développement de leurs affaires dans le domaine agricole.

Au total, 09 salles de 350 places chacune et un amphi de 340 places sont prévues à l’ENI ADETA pour accueillir les séances de formation en plénière et en atelier.

De manière particulière, au niveau du Camp du futur, deux principaux modules seront développés : la gestion du personnel et les techniques d’enregistrement des informations financières.

De quoi amener les coopératives à mieux valoriser leurs ressources humaines et financières, deux piliers de la gestion d’entreprise.

Quant à « Simulgames », il sera question de communiquer sur la finalité des jeux, faire des démonstrations, mettre à disposition les jeux sur les mobiles des cultivateurs présents et les accompagner dans la prise en main des jeux.

Les participants seront aussi soumis à un questionnaire afin de recueillir leurs avis sur différents critères (jouabilité, degré d’atteinte des objectifs pédagogiques, pertinence, adéquation aux besoins,...) et d’identifier les évolutions à apporter aux étapes suivantes dans d’autres localités.

Agriculture.gouv.tg

Read 196 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…