ADS
07 Dec 2019

A la 16ème FIL, les acteurs ont planché sur la taxation des ventes en ligne

La 16ème Foire internationale de Lomé qui se déroule actuellement encore au Centre togolais des expositions et foires (CETEF) de Lomé, tire vers sa fin. Entre autre activités que les exposants, les visiteurs et autres ne sont pas prêts d’oublier, ce sont les 3 panels organisés sur le e-commerce qui se trouve au cœur de cette fête foraine. Le dernier de ces panels a encore laissé jeudi plus d’eau dans la bouche des participants.

Son thème est : « la taxation des ventes en ligne, regards croisés des différents acteurs ». A l’animation, l’Office togolais des recettes (OTR).

Créé en 2014 pour permettre à l’Etat de mobiliser plus de fonds en vue de l’accomplissement du développement au Togo, cet office a décortiqué au public participant les liens qui peuvent exister entre la fiscalité et le e-commerce.

Selon Médissiribi Agoro, il y a un lien intrinsèque entre le commerce et le e-commerce. Le premier, selon lui est le genre, le second, l’espèce. Puisque, a rappelé le directeur des opérations douanières du Golfe, des produits sont échangés travers le canal de l’internet.   

Cependant, a-t-il ajouté, suivant la réglementation douanière, la taxation des activités commerciales répondent à un régime dérogatoire.  

« La taxation est due au sens des dispositions de la loi douanière. Il y a des seuils qui sont fixés, seuils au-delà desquels la taxation est due et en dessous desquels la taxation est exonérée », a-t-il souligné.

Pour information, la 16ème Foire internationale de Lomé clôt ses portes le lundi 9 décembre prochain.

Read 406 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…