11 Jul 2019

Tomegah-Dogbe: 'rendre visible l’artisanat à travers le MIATO'

Enfin un marché pour les artisans togolais ! Il s’agit du Marché international de l’artisanat du Togo (MIATO). La 1ère édition de cette manifestation foraine internationale à laquelle sont attendus les artisans togolais et étrangers venus de 26 pays, aura lieu du 25 octobre au 3 novembre 2019 sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé. Ce marché, selon le ministère du Développement à la base, de l’artisanat, et de la jeunesse, organisateur, vise à promouvoir le génie créateur des artisans togolais à travers l’exposition des produits, la présentation des services artisanaux et la création d’un cadre d’échanges et de savoir-faire.

L’événement a été lancé jeudi par la ministre en charge du développement à la base, Victoire Tomégah-Dogbé, en présence de ses collègues du commerce, Kodjo Adedze, de l’Agriculture, Koutéra Bataka et du tourisme, Kossivi Egbetonyo. Il est placée sous le thème : ‘artisanat innovant, facteur de développement économique et social’.

« Ce que nous voulons à travers ce marché, c’est de mieux faire connaître l’artisanat non seulement aux Togolais mais aussi à l’Afrique toute entière pour que les uns et les autres puissent découvrir cette belle richesse qu’on a. Nous avons besoin de rendre visible l’artisanat. Nous voulons par ce marché qu’il y ait un impact sur l’artisanat togolais. Au Togo aujourd’hui, personne ne peut plus vivre sans ce secteur. Qu’on s’habille ou se coiffe, on a besoin des artisans », a lancé la ministre du développement à la base.

Pour son collègue du commerce, l’ingéniosité du Togolais est réelle et le gouvernement ne peut que protéger ce potentiel et le promouvoir.

Sont attendus au cours de ces 10 jours, les artisans du Togo, d’Afrique et d’ailleurs mais aussi les marchands professionnels, les grandes entreprises et structures et 150.000 visiteurs. A travers ce marché, le Togo compte promouvoir les produits et services artisanaux, mettre en lumière le génie et les potentialités des artisans togolais, valoriser les métiers porteurs du secteur. 100.000 jeunes y seront également sensibilisés sur les opportunités du secteur.

Selon les organisateurs, cet événement aura lieu tous les 2 ans et participe des axes 1 et 2 du Plan national de développement (PND), le programme stratégique quinquennal en cours de mise en œuvre au Togo jusqu’à l’horizon 2022.

Au Togo, l’artisanat n’est pas un secteur négligeable. Maillon important de l’économie en ce que près d’un million de personnes y exercent des activités principales ou secondaires, l’artisanat contribue à plus de 18% à la formation du PIB et à 20% à la réduction du déficit de la balance des paiements.

Chaque année, plus de 20.000 jeunes artisans obtiennent leur qualification dans l’un ou l’autre des domaines de l’artisanat au Togo.

Read 300 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…