05 Jun 2018

Commerce électronique : après le Sénégal, le Togo presse le pas

Le commerce électronique, ce pan fondamental du commerce encore à l’étape embryonnaire dans les pays de la sous-région ouest africaine, sera doté d’ici le vendredi 8 juin prochain d’une stratégie nationale pour son expansion au Togo. Pour ce faire, le Togo, à la suite du Sénégal en Afrique de l’ouest, s’est adressé à la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED).

Une étude financée par la Deustche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), a été réalisée sur le domaine par la CNUCED. Les résultats de cette étude font l’objet depuis ce mardi à Lomé d’un atelier dénommé ‘travaux de consultation nationale pour l’évaluation de l’état de préparation du Togo au commerce électronique’. Il est organisé par le ministère du commerce et de la promotion du secteur privé.

Selon Alexandra Golovko, consultante internationale en E-commerce, il y a déjà une bonne base mais, il faut voir ce qu’il reste à faire au cours des prochaines étapes.

« Nous avons commencé il y a un mois et demi à rechercher sur les domaines clés du commerce électronique pour voir les éléments qui ont été déjà réalisés. Nous venons pour présenter les résultats que nous avons développés et aussi pour récupérer les opinions et les avis des parties prenantes », a-t-elle déclaré.

L’étude, selon la consultante, concerne tous les secteurs. Mais, généralement le premier secteur concerné est le tourisme.

En ouvrant cette rencontre, Baroma Bamana, secrétaire général du ministère organisateur a rappelé que le Togo a comme ambition de devenir un hub dans la sous-région.

« Aujourd’hui, le commerce électronique revêt un caractère important. Il améliore la quantité des exportations car grâce aux plateformes en ligne, il offre l’opportunité aux micro et moyennes entreprises, de tendre leur empreinte commerciale au-delà des marchés locaux, de permettre d’atteindre les clients sur les marchés les plus éloignés. Il ouvre à des opportunités instantanées à une vitesse exponentielle », a-t-il indiqué.

Read 515 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…