29 Aug 2017

Le comité d’organisation du forum AGOA dresse un bilan « satisfaisant »

Après la tenue du forum de l'African Growth and Opportunity Act (AGOA) du 8 au 11 août derniers à Lomé, place au bilan. Et c’est à ce jeu que le comité d’organisation s’est prêté ce mardi à Lomé. Du bilan, il ressort une note de satisfaction au vu de l’effective participation de tous les acteurs impliqués.

La rencontre s’est déroulée en deux (2) étapes, une première consacrée à l’analyse des questions liées à l’utilisation de l’AGOA au Togo et une seconde a permis aux participants de passer en revue l’organisation proprement dite du forum de Lomé.

S’agissant de la première étape, plusieurs thèmes tels que la stratégie pour une meilleure utilisation de l’AGOA et les voies et moyens pour soutenir la mise en œuvre du plan d’action opérationnelle de l’utilisation d’AGOA ont été notés. En seconde étape, les coordonnateurs des différentes commissions ont présenté à leur tour, leur bilan.

A l’issue des deux étapes, la cellule de coordination a félicité les différents acteurs qui ont permis la réussite de la rencontre de Lomé.

Le comité a également remercié les partenaires nationaux et internationaux qui ont œuvré inlassablement pour la réussite du forum AGOA.

Au cours de la rencontre, Mme Dédé Ahoéfa, Coordonnatrice de la cellule d’organisation a rappelé les objectifs du forum.

« Dès le début, dans les objectifs qu’on s’était fixés au niveau national, en plus d’une meilleure utilisation de l’AGOA, nous avons jugé nécessaire de saisir l’opportunité du forum pour accroître la visibilité des opportunités économiques du Togo pour attirer un certain nombre de partenariats dans les domaines comme l’agro-industrie et le transport et la logistique commerce. Nous visions également l’accroissement de la visibilité sur la capacité du Togo en termes d’organisation de conférences internationales et d’offres touristiques et culturelles », a déclaré Mme Ekoué.

Ces objectifs, selon elle, ont été atteints avec le satisfécit des participants et du co-organisateur, les Etats-Unis. Le point d’orgue, a-t-elle ajouté, c’est l’approbation du visa textile par le gouvernement américain au Togo.

Elle a également relevé qu’à ce jour, le Togo dispose d’un plan d‘action opérationnelle pour l’utilisation de l’AGOA.

Pour rappel, AGOA est une loi votée par le parlement américain en 2000 et qui permet l’exportation de certains produits africains sur le marché américain sans taxe de dédouanement.

Bernadette A.

Read 311 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…