ADS
08 Dec 2020

Togo: l'UE salue les avancées mais demande plus de justice, de démocratie...

Le Togo et l’Union européenne ont tenu mardi à Lomé la 21ème session de leur dialogue politique. Au menu des échanges, les questions politiques, économiques et sociales d’intérêt commun. La délégation de l’UE conduite par Joaquin Tasso Villalonga a salué les progrès enregistrés par le Togo en matière de gouvernance économique et de développement, ainsi que dans les domaines de la paix et la sécurité. Elle a aussi encouragé le pays de Faure Gnassingbé à faire certaines choses.

Il s’agit de réformes ‘plus ambitieuses’ dans les domaines de la justice, de l’inclusion sociale, de la consolidation de la démocratie et de la lutte contre la corruption.

Les participants se sont félicités de l’excellente qualité des relations bilatérales. Ils ont réitéré le partenariat important entre l’Union européenne et le Togo en faveur de la décentralisation. Ils ont examiné les opportunités de densification des liens économiques à travers l’amélioration du climat des affaires et de la gestion des finances publiques. Ils ont évoqué le renforcement de la coopération UE-Togo en matière de sécurité dans le cadre notamment des projets financés par l’Union européenne.

La première partie des discussions a porté sur la crise de la Covid-19. Les ministres togolais ont salué la solidarité montrée par l’Union européenne et ses Etats-membres, tant au niveau national, avec des aides rapides et substantielles pour mitiger l’impact sanitaire et socio-économique de la pandémie, qu’international, en appuyant l’allégement de la dette des pays frappés par la crise ainsi que l’initiative COVAX pour la mise à disposition de vaccins dans les pays à faibles revenus).

Les discussions ont également porté sur les risques que la crise de la Covid-19 peut engendrer en matière d’expression démocratique et de situation des droits de l’Homme dans le monde.

Les 2 délégations ont aussi abordé d’autres questions d’intérêt commun comme la situation sécuritaire au Sahel, l’intégration régionale africaine, le partenariat Union africaine-Union européenne et la préparation du prochain sommet UE-UA prévu en 2021.

L’Union européenne et le Togo ont réitéré leur engagement en faveur du multilatéralisme pour mieux faire face aux défis régionaux, continentaux et globaux.

Dans ce contexte, les deux délégations ont salué la récente conclusion des négociations de l’accord de partenariat post-Cotonou entre l’Union européenne et les membres de l’OEACP et ont félicité le Professeur DUSSEY pour cette réussite en tant que négociateur en chef pour ces derniers.

La délégation togolaise est composée du ministre des Affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Prof. Robert Dussey. Il était accompagné d’autres ministres comme Payadowa Boukpessi, Pius Agbétomey, le général Damehame Yark et Prof. Moustafa Mijiyawa.

La délégation européenne était composée de Joaquín Tasso Villalonga, chef de la délégation de l’Union européenne, de Matthias Veltin, ambassadeur d'Allemagne et Jocelyne Caballero, ambassadrice de France.

Read 499 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…