ADS
10 Mar 2020

Togo : experts des 15 pays de la CEDEAO discutent de la gestion durable des terres

Les cadres et experts en charge de la gestion durable des terres des ministères de l’Agriculture des 15 Etats membres de la CEDEAO sont à Lomé. Au cœur de leurs discussions, le Programme de restauration des terres agricoles dégradées pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique de l’ouest (PRTAD).

Pendant 2 jours, ces cadres et experts partageront les données et informations disponibles sur la gestion durable des terres dans les 15 pays et au niveau régional. Ils échangeront également sur les attentes et préoccupations des bénéficiaires du PRTAD.

« Les autorités togolaises résolument engagées ont validé le document de sauvegarde de l'environnement, qui définit la vision du gouvernement togolais en termes de lutte efficace contre la dégradation des terres, de restauration de plus de 80% des terres dégradées et de permettre la neutralité en matière de dégradation des terres d'ici 2030 », a lancé aux participants à cet atelier, Dr Nèmè Bali.

Pour la Secrétaire générale du ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, le Togo veut soutenir toute action régionale devant faciliter les interventions en vue d’une amélioration globale des terres agricoles.

La gestion durable des terres agricoles en général et l’amélioration de la gestion des sols destinés à l’agriculture en particulier, se révèlent sans doute comme un défi majeur pour l’atteinte des objectifs assignés à l’ECOWAP 2025 dont l’objectif central est de  contribuer de manière durable à la satisfaction des besoins alimentaires de la population, au développement économique et social et à la réduction de la pauvreté dans les États membres.

Et le PRTAD devrait permettre l’accroissement économique et de la productivité des terres permettant la résilience des populations à l’insécurité alimentaire, la lutte contre la pauvreté, l’adaptation aux impacts des changements climatiques ainsi que l’atténuation des gaz à effet de serre.

Ce programme régional bénéficie de l’appui financier Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID).  L’appui technique à la formulation du document provisoire de ce programme a été assuré par la FAO.

Read 414 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…