11 Nov 2019

Togo : les ordonnateurs de 13 pays font le point de la mise en œuvre des 10ème et 11ème FED

A quoi ont servi le 10ème et le 11ème fonds européens de développement dans les pays de l’UEMOA et de la CEDEAO ? C’est principalement à cette question que répondent depuis ce lundi à Lomé, les ordonnateurs de la CEDEAO, de l’UEMOA et de 13 pays de ces 2 organisations sous régionales.

Cette rencontre régionale, 2ème du genre après celle tenue à Ouagadougou au Burkina Faso les 8 et 9 mais, est financée par le Programme d’appui au renforcement d’appui au renforcement des capacités de l’UEMOA et de la CEDEAO (PARCI). Elle a été ouverte par Essohanam Edjeou, ordonnateur suppléant du FED au Togo. C’est en présence de Raymond Assoukou Krikpeu, représentant résident de la Commission de l’UEMOA au Togo.

« Il s’agit d’une réunion entre acteurs de la coopération avec l’UE. Ils se réunissent pour faire le point sur un ensemble de sujets notamment la mise en œuvre des programmes indicatifs régionaux et nationaux financés sur le 10ème et le 11ème FED. Ils se réunissent également pour échanger leurs analyses et leurs vues sur l’évolution des négociations entre l’UE et la région Afrique Caraïbe pacifique dans un contexte de la perspective et la fin de l’accord de Cotonou en février 2020 », a expliqué M. Krikpeu.

Selon lui, les acteurs ont besoin d’échanger et de croiser leurs analyses afin de rendre cohérentes leurs propositions de la coopération avec l’UE et plus efficace la mise en œuvre des programmes actuellement en cours.

Dans la foulée de la définition du nouveau cadre de coopération entre l’UE, ces 2 organisations et ces Etats, les participants vont aborder le nouveau plan européen d’investissement extérieur qui devrait remplacer l’accord de Cotonou.

« Nous sommes également dans un contexte marqué par de nouveaux défis qui n’existaient pas antérieurement. Il s’agit des défis liés au changement climatique, et des défis sécuritaires auxquels la sous-région est malheureusement confrontée », a ajouté le représentant résident.

 Sont à Lomé dans le cadre de cette rencontre régionale de 2 jours, les représentants du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Liberia, du Mali, de la Mauritanie, du Nigeria, du Sénégal, de la Sierra Leone et du Togo.

Cette rencontre régionale prendra fin avec des recommandations ‘constructives’ pour la préparation du prochain Comité d’orientation stratégique (COS).

Read 284 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…