13 Jun 2019

Faure Gnassingbé : ‘avec le PND, nous voulons faire plus et mieux’

Le premier forum économique Togo-Union européenne (UE) a été ouvert jeudi à Lomé par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Prennent part à cette rencontre des centaines d’opérateurs économiques européens et togolais. C’est en présence de Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne pour l’emploi, la croissance, l’investissement et la compétitivité. Elle est organisée par le gouvernement togolais et la Commission européenne dans l’optique de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) dont la  mise en œuvre va de 2018 à 2022.

Dans son discours de lancement, le président togolais a planté le décor du pari que compte réussir le Togo à travers ce ‘vaste’ et ‘ambitieux’ programme. La vision derrière, selon lui, est une profonde transformation économique, pour accélérer la croissance et promouvoir un développement inclusif. Il a aussi expliqué aux participants à ce forum pourquoi le Togo a fait le choix de financer les grands projets à fort potentiel de création d’emplois inclus dans ce plan, en comptant sur l’investissement privé national et international, plutôt que l’investissement public.

« Depuis quelques années, nous avons eu recours à l’investissement public pour répondre à nos objectifs de modernisation de l’économie, avec un accent sur la réhabilitation de nos infrastructures. Cela a produit -dans une mesure appréciable- l’effet escompté, en nous permettant de maintenir un taux de croissance stable. Désormais, avec le PND, nous voulons faire plus et mieux, en nous tournant vers le secteur privé dont les leviers restent, en définitive, plus efficaces pour soutenir le développement des secteurs porteurs », a-t-il déclaré.

Il s’agit là, a-t-il poursuivi, la réponse la plus adéquate aux grands défis contemporains, notamment la lutte contre le chômage massif des jeunes, l’insécurité et l’instabilité.

« Par la création massive d’emplois décents, nous associerons la jeunesse à l’œuvre de développement, en lui accordant la place qui est la sienne au regard de son importance, de son dynamisme et de ses attentes. En offrant ainsi des perspectives d’épanouissement à nos jeunes, nous les préservons des périls où ils sont souvent entrainés par le désespoir et l’absence d’horizon. Notre partenariat doit tendre constamment à faire de l’inclusion sociale et de la prospérité partagée les meilleurs remparts à l’insécurité et à l’instabilité qui émergent comme les pires formes de menaces à la paix mondiale », a-t-il souligné.

Pour le chef de l’Etat togolais, la mise en œuvre du PND permettra au Togo de prendre une part importante dans l’avènement du libre-échange aux plans régional puis continental.

Il n’a pas manqué dans son allocution de vanter les mérites de son pays. Selon lui, le Togo est terre d’opportunités ouverte sur l’Europe et le monde. Un pays qui, a-t-il ajouté, continuera de privilégier les cadres d’échanges et de dialogue avec l’ensemble des partenaires.

Faure Gnassingbé a également fait savoir aux nombreux opérateurs économiques européens que le Togo organise dans quelques jours ses premières élections locales après plus de 30 ans, pour dit-il,  responsabiliser, impliquer et renforcer la participation des communautés à la gestion de leurs collectivités.

Au cours des 2 jours de forum, il y aura des échanges B&B, la signature de partenariats, le réseautage, des sessions spéciales animées par d’éminentes personnalités sur les principaux axes du PND.

Read 372 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…