22 Feb 2019

Accra: Gnassingbé et 3 de ses pairs à la recherche des voies et moyens contre le terrorisme

Faure Essozimna Gnassingbé et  Nana Akufo-Addo s’associent pour la lutte contre le terrorisme dans la sous-région. Vendredi, le Chef de l’Etat togolais, sur invitation de son homologue ghanéen,  s’est rendu à Accra où il a pris part à un mini-sommet sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme. C’est une rencontre dont le Togo veut profiter pour parvenir à une coopération internationale afin de mener à bien cette lutte.

Le mini- sommet sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la sous-région est une rencontre de haut niveau qui offre un cadre d’échange pour une meilleure approche face aux menaces sécuritaires, indique le communique de circonstance.

Il a pour but, note-t-on, de garantir la paix et la stabilité dans la sous-région et de donner l’opportunité aux chefs d’Etat de faire un tour d’horizon de la situation sécuritaire de l’espace.

La rencontre réunit les présidents du Ghana, Nana Akufo-Addo, du Togo, Faure Gnassingbé, du Burkina Faso, Rock-Christian Kabore et du Bénin. Le président ivoirien, Alassane Ouattara y a été représenté par son vice-président.

Ensemble ils vont adopter des mesures idoines pour lutter efficacement contre le terrorisme et l’insécurité sous toutes ses formes, les activités illicites transfrontalières, notamment le trafic des armes, le trafic d’êtres humains, le trafic de drogue et le blanchissement d’argent.

Selon un communiqué de la présidence togolaise, le pays de Faure Gnassingbé entend saisir l’occasion pour atteindre son objectif d’une unité d’action à l’échelle internationale contre ce mal.

« Le Togo qui plaide pour une coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme, entend à travers cette rencontre renforcer davantage ses relations d’amitié et de coopération avec ces pays frères pour mener à bien cette lutte dans la sous-région ouest africaine et sur le continent », indique le document.

La situation sécuritaire en l’Afrique en général et en particulier dans l’espace ouest-africain est réellement inquiétante  depuis quelques temps. Ces dernières années, le Burkina- Faso et le Mali notamment connaissent régulièrement des attaques terroristes souvent revendiquées par les djihadistes.

Read 217 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…