27 Jun 2017

Gilbert Bawara trouve la condamnation de Foly Satchivi « très légère »

Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, n’est pas aussi d’accord avec la sentence prononcée par le juge ce lundi, lors du procès du président de la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), Foly Satchivi.

 

Mais à la différence des avocats des étudiants qui auraient souhaité que le juge libère ces derniers comme les sept (7) premiers libérés au profit du doute, le ministre trouve que la justice a été « extrêmement clémente » à l’égard de M. Satchivi.

Selon lui, pour un « activiste » qui commet des actes attentatoires à l’ordre public et aux biens publics et quelqu’un qui « écume toutes les revendications sociales » comme le président de la LTDE, la condamnation de douze (12) mois avec sursis a été « très légère ».

Mais il s’est réjoui du fait que s’il devrait y avoir une récidive, cela s’entendrait d’une circonstance aggravante.

« Espérons qu’il se dévoue et se concentre sur ses études si c’est vraiment sa vocation et que le calme et la sérénité reviennent sur le campus parce qu’il y a beaucoup de choses qui ont été faites sur le campus et beaucoup de choses qui doivent être faites, nous en sommes conscients », a marqué le ministre ce mardi sur la radio Victoire FM.

Les autorités universitaires, a souligné M. Bawara, sont à l'écoute des étudiants et  disponibles pour dialoguer pour faire avancer la cause universitaire. « On peut revendiquer mais dans le respect de la loi. L’université n’est pas un endroit où il faut semer  le désordre et casser », a-t-il fait savoir.

Read 4537 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…