08 Nov 2017

Manifestations de l’opposition : les médias publics se ridiculisent, selon le MMLK

Cela fait au moins la deuxième fois que le Mouvement Martin Luther King (MMLK) hausse le ton par rapport au traitement que réservent les médias publics aux manifestations publiques pacifiques de la coalition de l’opposition togolaise.

Selon cette organisation de défense des droits de l’homme présidée par le pasteur Komi Edoh, malgré la grande et populaire mobilisation qu’a connue la première journée de la manifestation de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise ce mardi,  la télévision nationale (TVT) n’a trouvé mieux à montrer qu’un « élément muet sans commentaire précédé seulement du titre avec l 'interview du chef de file de l 'opposition non assez  audible ».

Un traitement d'information qualifié d' "expéditif" par le mouvement dans un communiqué rendu public ce mercredi. 

« Comment peut-on admettre que les médias publics soient toujours insensibles et indifférents à  la situation dramatique  qui prévaut à Sokodé et à Mango?   Quelle honte alors que d'autres médias,  nationaux comme internationaux servent les  vraies  informations sur la situation au peuple togolais et au monde entier ? », se demande cette organisation.

Il va sans dire, soutient le MMLK, que les médias publics du Togo se « discréditent » et se « ridiculisent » perdant ainsi leur audience visuelle.

Pour le MMLK, « les Togolais ne perdent rien si la TVT perdure dans cette méthode de violation du code de la presse et des attributions constitutionnelles dévolues aux médias publics mais cela ternit l'image du pays ».

Face à cette situation, le ministre en charge de la communication, Guy Madjé Lorenzo et la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) doivent réagir, propose le mouvement.

Read 1186 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…