29 Apr 2017

Revue du web : La grande partie des sites d’informations au Togo fait l’apologie du e-gouv

L’inauguration du réseau e-gouvernement présidée ce lundi par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé n’a pas laissé indifférent les sites d’informations au Togo.

Alors que l’agence de presse Savoirnews annonce une « révolution » dans l’administration par l’internet haut débit, sa consoeur Afreepress site la ministre en charge de l’Economie numérique, Cina Lawson qui dit que « rares sont les immeubles en Afrique qui ont ce type de connectivité ».

560 bâtiments administratifs, notamment les ministères, les universités, les hôpitaux de la capitale et de Kara (nord du Togo) sont désormais reliés par fibre optique grâce à 200km de câble, note Republicofotogo.
Togo Breaking News, explique ce que c’est que ce réseau. C’est un mécanisme qui met à la disposition de l’administration les outils nécessaires pour se moderniser.

Quand à Pa-lunion, ce réseau est le fondement même du développement du numérique au Togo.

Sur un autre plan, Republicofotogo informe ses lecteurs sur la session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine qui se tient ce mardi à Addis Abeba en Ethiopie. 

Tout en rappelant que c’est le Togo qui assure la présidence tournante du CPS au mois d’avril, le site d’informations fait savoir que cette session ministérielle organisée à l’initiative du Togo s’attellera à répondre aux questions les plus épineuses comme la montée en puissance de la Force africaine en attente (FAA) et celle de la Capacité africaine de réponse immédiate aux crises (CARIC).

La condamnation d’Ahmed Abba, le correspondant de Rfi au Cameroun à 10 ans de prison intéresse également au Togo. A ce sujet, Savoir News écrit que le concerné a été condamné pour non dénonciation d’actes terroristes et blanchiment d’actes terroristes.

En sport, Icilome annonce l'incertitude dans le nid des Eperviers du Togo à quelques dizaines de jours du démarrage des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019.

« Après une participation désastreuse à la Can 2017, en terre gabonaise, le nid des Eperviers prend de l'eau. A quarante jours du début des éliminatoires de la compétition panafricaine, il y a péril en la demeure », écrit-il.

Read 648 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…