29 Apr 2017

Revue du web: « En l’absence des réformes, Nicolas Lawson appelle à la révolution »

Malgré le long week-end dû à la célébration de la Pâques, les sites d’informations togolais n’ont pas tari d’informations. 

En politique, Icilomé parle d’un nouveau communiqué produit par Nicolas Lawson, le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR) et titre : « en l’absence des réformes, Nicolas Lawson appelle à la révolution ».
Pour justifier cette position, l’acteur politique dit constater que « le RPT/UNIR continue d’entraîner le pays dans un gouffre profond qui rend des millions de Togolais malheureux et en accroissant le niveau d’ignorance dans le pays ».
A Togo Breaking News, on parle d’un nouveau rapport. « Moins d’un 1/3 du Togo électrifié, selon le World Economic Forum », écrit le site qui précise suivant les termes de ce rapport que le Togo pointe au 19e rang africain avec ses 31,49% de taux d’électrification, loin derrière le Congo (41,60%), le Zimbabwe (40,46%), le Bénin (38,40%), l’Erythrée (36,08%) et le Soudan (32,56%).

« Le Togo veut faire du premier sommet Israël-Afrique, une « parfaite réussite, malgré les relations parfois difficiles qui existent entre certains pays africains et l'État hébreu », informe Afreepress.
Lomé accueille le 26 mai prochain à l’Institut Confucius de l’Université de Lomé, la 1ère édition du Forum international pour le développement de l’entrepreneuriat en Afrique (FIDEA), apprend-on de Pa-lunion.
« Il sera organisé à l’occasion, un concours de startups ouvert à tout jeune entrepreneur, dont l’âge est compris entre 18 et 35 ans, exerçant sur le territoire togolais », souligne-t-il.
A la une de Republicofotogo, on peut lire : « le Togo compte regagner le terrain perdu ».
Poursuivant, le site ajoute : « l’érosion côtière atteint des proportions alarmantes au Togo. Elle menace des villes comme Aného et Lomé. L’érosion grignote chaque année 5 à 10 mètres de rivage engloutissant sur son passage routes et villages ».
Togo Breaking News plonge ses lecteurs dans l’actualité du secteur de l’éducation. Selon ce site, le secteur éducatif togolais ne sera certainement pas un long fleuve tranquille. Il est encore agité par les divergences entre le gouvernement et les syndicats en ce qui concerne les précomptes.
En témoigne les propos d’Atsou-Atcha, l’un des responsables de la Coordination syndicale des enseignants du Togo (CSET) qui fait savoir que « sans le versement des précomptes, les évaluations connaîtront des difficultés ».
La Voix de la nation fait un clin d’œil au 26ème tour cycliste du Togo et titre : « Issiaka Cissé enlève le 26ème tour cycliste du Togo ».

Read 473 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…