15 Oct 2019

« Fake news ! ». Ces 2 mots qui désignent ‘fausses informations’, sonnent comme une alerte en commentaire de certaines informations sur les réseaux sociaux. Cela signifie que les consommateurs d’informations ont besoin de se nourrir de cette denrée, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne font pas attention. Les journalistes, donneurs d’informations par excellence, ne peuvent pas ne pas agir face à la recrudescence du phénomène de fake news. Ils sont nombreux ces responsables de médias venus des coins et recoins du Togo mardi à Lomé, pour discuter des ‘fake news’ sous le couvert du Journalism Truth Initiative.

06 Oct 2019

Un directeur de publication répond mercredi prochain devant la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) d’une plainte portée contre lui par une société pour ‘publication de fausses informations et diffamations’. Il s’agit de Yves Galley du journal ‘Symphonie’ qui fera face au Directeur général de la Brasserie BB Lomé SA.

Cette plainte a été notifiée il y a quelques jours au journaliste par Zeus Komi Aziadouvo, président du comité presse écrite à la HAAC. A sa une il y a quelques jours, le journal tirait sur la brasserie en montrant une bouteille de bière contenant un préservatif. Une information qui n’a certainement pas plu aux responsables de cette société française.

En attendant cette confrontation prévue par les textes régissant le travail journalistique au Togo, Yves Galley ne mâche pas ses mots.

« Cette plainte contre mon journal est la preuve par 9 que le directeur général de la brasserie est de mauvaise foi, et reste déterminé à perpétuer les atteintes à la santé publique à travers la distribution des produits impropres à la consommation », dit-il.

 Il dit même regretter que la brasserie ne l’ait pas directement assigné en justice.

Page 1 of 43
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…