08 Aug 2017

Togo-réconciliation : « Dieu » envoie le pasteur William Tetteh à Faure Gnassingbé

L’épineuse question de la réconciliation au Togo revient au goût du jour avec un article écrit par le journal « L’Indépendant Express » n°421 de ce mardi 8 août 2017.

Dans cet article intitulé « La révélation qui recentre la question de la réconciliation »,  le pasteur fondateur des églises « Jésus est vivant » annonce qu’il a reçu de Dieu lui-même, la révélation que voici : « si Faure Gnassingbé pardonne à son frère, il pardonnera à toute la nation togolaise. S’il le libère, Kpatcha sera présent le jour où aura lieu une prière de réconciliation. Voilà la révélation que j’ai reçue de Dieu pour le chef de l’Etat ».

Sans cela, poursuit « l’homme de Dieu », les prières de réconciliation organisées du 3 au 9 juillet derniers seront sans effet. « Elles n’aboutiront à rien car dit-on, la charité bien ordonnée, commence par soi-même », souligne le pasteur.

Selon ce pasteur, si le demi-frère du chef de l’Etat togolais est en prison, c’est le chef de l’Etat lui-même qui est en prison et par ricochet, toute la nation togolaise l’est aussi. Faure Gnassingbé, propose le pasteur, a le choix de placer son frère en résidence surveillée.

Arrêté et déposé en prison depuis 2009, Kpatcha Gnassingbé avait écopé par la suite d’une peine d’emprisonnement de 20 ans pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Read 1578 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…