05 Nov 2018

Vol de portable à ESA : le directeur des lieux s’indigne et accuse sa secrétaire

L’affaire de vol de portable à l’Ecole supérieure d’agronomie (ESA) de l’Université de Lomé (UL), à l’origine d’un tollé sur les réseaux sociaux en fin de semaine dernière, a fait réagir les premiers responsables de cette école. Dans un communiqué rendu public ce lundi, Pr Mianikpo Sogbédji, le directeur de l’ESA dit n’être au courant de la perte de téléphone.

Le maître des lieux accuse sa secrétaire d’avoir utilisé les moyens du service public de l’enseignement supérieur, en particulier le papier à entête  de l’ESA et le cachet du directeur dont elle n’est pas dépositaire, pour se faire justice.

Tout en condamnant avec la dernière rigueur le fait que la dame en question attribue le vol de son téléphone aux étudiants sans aucune preuve et les menace  dans l’affiche qu’elle a fait publier de suspendre les services à leur égard si le ‘voleur’ ne lui retournait pas son téléphone, le directeur de l’ESA fait savoir que cet acte n’engage pas son école.

« Je tiens à préciser que je n’ai, à aucun moment de cette journée, été saisi d’une quelconque perte de téléphone jusqu’à la publication de l’information sur les réseaux sociaux », écrit le directeur.

Ce qui l’indigne le plus, dira-t-il, c’est l’exposition gratuite dont a fait l’objet son école sur les réseaux sociaux.

Il affirme sa détermination ‘manifeste’ à poursuivre les efforts de création d’un environnement favorable au travail d’excellence au niveau administratif, pédagogique et de la recherche au niveau de l’ESA.

Cependant, le communiqué ne fait mention d’aucune sanction à l’égard de la secrétaire fautive.

Read 929 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…