ADS
29 Nov 2019

Togo : Kodzovi Attiso et les 76 autres délégués du HCTE parés à toutes éventualités

Le Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE) est paré pour se mettre à la tâche. Elus lors d’une élection en ligne le 11 septembre dernier, les 77 délégués ont été installés dans leur fonction vendredi par le Premier ministre.

Selon Komi Sélom Klassou, cette structure voulue par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, sera une instance fédérative et inclusive dont le but est de canaliser les potentielles ressources, capacités et compétences dans la diaspora en faveur du développement viable et durable du Togo.

S’adressant aux délégués de ce haut conseil, le chef du gouvernement a dit que le gouvernement attend d’eux  de concilier travail, dévotion, rigueur, abnégation et patriotisme pour, dit-il, donner un gage de responsabilité, d’écoute et de solidarité à l’égard de l’ensemble des Togolais de l’extérieur.

« Aucun citoyen togolais vivant à l’étranger, quels que soient son genre, son rang social, sa confession religieuse, son obédience politique et son appartenance ethnique, ne doit être mis de côté, à l’heure où notre pays ambitionne de fédérer toutes les énergies internes et externes pour promouvoir l’émergence du Togo », a déclaré M. Klassou.

Aucune nation, a-t-il soutenu, ne peut se construire et assurer son épanouissement si elle n’associe tous ses filles et fils à la gestion de la chose commune.

La cérémonie d’installation des 77 délégués du HCTE ont, jeudi après l’ouverture du ‘Forum réussites diaspora’ élu un bureau de 5 membres qui doit diriger le HCTE pendant les 3 prochaines années. Kodzovi Attiso présidera ledit bureau. Il est le délégué pays Côte d’Ivoire. Il sera secondé par 4 vice-présidents.

Le vice-président zone Afrique est Komi Devotsu, délégué pays Kenya. Le vice-président zone Amériques est Bawubadi Amah-Kpatcha, délégué pays Etats-Unis. Komi Maglo, délégué pays Japon aura le rôle de vice-président Asie Océanie et Kag Sanoussi, délégué pays France est le vice-président de la zone Europe.

Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur a dit concrètement quel sera le rôle de ces 77 Togolais de l’extérieur au sein du HCTE. Selon lui, ils seront les ambassadeurs de leurs compatriotes dans leurs différents pays de résidence.  

« Le gouvernement voit dans la diaspora un partenaire au développement et apprécié à sa juste valeur », a-t-il salué.

Read 1310 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…