ADS
23 Jan 2020

Togo : 8 pays s’affronteront lors des joutes verbales à Lomé

La 5ème édition du Championnat national des Joutes verbales francophones (JVF) aura lieu du 29 janvier au 13 mars 2020. Elle sera couplée avec la 2ème édition du Concours d’éloquence interscolaire « Graine d’orateur » et de la 1ère édition des Rencontres internationales d’éloquence et de débat francophone (RIDEF 2020). Pour cette dernière, les participants de 8 pays sont attendus à Lomé du 17 au 20 mars prochains.

Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Niger, du Sénégal et du Togo. L’annonce a été faite mercredi en conférence de presse à Lomé par l’association organisatrice, JUNA Togo.

« Après le succès consécutif de 04 éditions du Championnat National des joutes verbales francophones, nous organisons du 29 janvier au 13 mars 2020, la 5ème édition sous le thème « cré-activons ensemble dans la paix et la diversité» couplée de la 2ème édition du concours d’éloquence interscolaire « Graine d’orateur » et qui sera suivi cette année d’une phase internationale, la 1ère édition des rencontres internationales d’éloquence et de débat francophone qui rassemblera à Lomé, du 17 au 20 mars 2020, 8 pays de l’Afrique de l’ouest et du centre ainsi que la France », a lancé Frédéric Tsatsu, le promoteur de ces joutes verbales.

Cette année encore, le lauréat des JVF 2020 participera au Festival « Les journées de l’éloquence » de Aix-En-Provence en France.

Qu’en sera-t-il  du lauréat du lauréat de la 1ère édition du RIDEF qui se trouve être, selon les organisateurs, une prestigieuse compétition culturelle et éducative internationale d’art oratoire et de débat structuré qui consiste à faire affronter des lauréats des compétitions d’éloquence et de débats de 08 pays francophones ?

Le Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France au Togo, à travers l’Institut Français du Togo, appuiera les organisateurs à faire participer ce lauréat à la Saison culturelle Africa 2020 entre juin et décembre 2020.

Selon M. Tsatsu, ces évènements ont un but primordial, former des jeunes hommes et jeunes femmes, acteurs du présent et relève de demain, en facilitant leur réflexion individuelle et collective sur les enjeux, défis et opportunités de la créativité en langue française, mais aussi, d’initier les jeunes à la prise de parole en français, en les aidant à perfectionner leur capacité de prise de position sur des questions qui les concernent, et à améliorer leurs aptitudes de persuasion et leur talent d’argumentation.

Read 1205 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…