24 Oct 2019

Togo : un projet de production et de vente de piment bio remporte le 1er prix du Pitch Competition

Un projet porté par un jeune entrepreneur agricole togolais a particulièrement marqué jeudi la finale de la 2ème édition du Pitch Competition organisé par le Global Alumni Association of Togo (GAAT). Il s’agit du projet de production et vente de piment vert bio porté par Manibézouwé Gnarou. Il a remporté les 800 dollars américains qui correspondent au 1er prix de cette compétition à laquelle ont postulé les jeunes togolais YALI CRL Dakar, Lagos et Accra.

La 2ème place est occupée par un projet de concassage et de production d’huile palmiste. Yaovi-Sédzro Kloutse, le porteur de ce projet, a reçu 650 dollars. Le 3ème prix, 500 dollars, est allé à Butamékpo Adakpo avec son projet ‘antivol moto défense’, un outil installable sur les engins et qui permet de sécuriser les motos contre les vols, que ce soit en stationnement ou lors d’un braquage.

Pour la présidente du jury, Farida Gerraldo, le premier projet a retenu l’attention pour plusieurs raisons. « Nous avons choisi ce projet pour son originalité, sa clarté mais aussi pour l’impact social et sanitaire qu’il aura. La plupart des candidats ont des idées mais n’ont pas pu montrer l’impact qu’aura leur projet », a-t-elle précisé.

Selon Manibézouwé Gnarou, le premier lauréat, tout est parti en 2016, d’un article de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui disait qu’il y a plus de 3 millions de personnes dans le monde qui ont perdu la vie pour avoir mangé des aliments produits avec des pesticides chimiques.

« J’étais scandalisé parce que c’est la moitié de la population de mon pays le Togo », a-t-il confié à Global Actu.

Avec les 800 dollars, il compte passer d’une production d’un 8ème d’hectare à ¼ d’hectare. « Avec un chiffre d’affaires de 920.000 francs, nous allons passer à plus 1,8 million CFA. Nous allons recruter 2 personnes en plus du personnel que nous avons déjà sur place. De fil en aiguille, nous allons faire en sorte que ces 800 dollars puissent permettre de recruter et de garder en permanence 10 personnes de façon directe dans notre ferme qui se trouve à Kolor à 10 km au nord de Tsévié et 32 personnes de façon indirecte sur d’autres projets, notamment la distribution et la transformation », a-t-il lancé.

Cette finale de la 2ème édition du Pitch Competition a eu lieu à l’occasion de l’Alumni Day Impact couplé avec une assemblée générale extraordinaire du GAAT. C’est en présence de Tiffany Miller, la directrice de la section Affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis au Togo.

« Tous les projets soumis par les YALI sont bons et montrent combien les jeunes togolais ont de la créativité et le désir de faire avancer le développement du pays », a fait savoir l’Américaine.

Le Pitch Competition va, selon Hermann Toto, président du GAAT, à l’endroit des jeunes de 18 à 35 ans qui ont pris part aux programmes YALI à Dakar, Lagos et Accra, afin de les aider à mettre en place leurs structures.

« Nous avons constaté qu’il y a plein de jeunes qui ont de bons projets mais qui n’ont pas d’appui aussi petit soit-il pour démarrer. Avec ce concours, nous pouvons aider 3 de ces jeunes à démarrer leurs activités et se prendre en charge. L’année dernière, cela a été une réussite. Cette année encore, nous l’avons récidivé », a-t-il souligné.

Read 470 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
ADS
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…