03 Dec 2018

L’ouvrage ‘le moi pur et l’acte d’être’ pour sortir de l’ombre ‘Edith Stein’

Un nouvel ouvrage est dans les kiosques à journaux. Intitulé ‘le moi pur et l’acte d’être’, cet ouvrage philosophique de 550 pages, édité à Saint-Augustin Afrique, a été dédicacé samedi à Lomé par son auteur, le père Joseph Nemi Ngui.

Ce livre retrace la vie d’une femme philosophe allemande, Edith Stein née au début du XXème siècle, qui a marqué son temps en arrivant à concilier 4 dimensions, notamment la science, la sagesse, la mystique et la sainteté et est morte martyrisée dans une chambre à gaz mais est restée inconnue. « C’était rare ce que cette femme a fait », selon l’auteur.  

« A travers cet ouvrage, c’est vraiment la découverte d’une figure emblématique de la pensée qui reste encore inconnue mais qu’on mériterait de découvrir surtout qu’elle est une femme qui a pu mettre une continuité entre ce que la raison humaine peut produire comme savoir et comme recherche philosophique rigoureuse », salue-t-il.

Ensuite, va-t-il poursuivre, cette femme a permis de voir ce que la raison humaine peut acquérir comme sagesse en accueillant la parole de Dieu mais surtout une autre sagesse qui échappe à la raison humaine, c’est la sagesse mystique qui vient du don de l’esprit saint, le tout auréolé du témoignage. « Elle a fait de sa vie ce qu’elle cherchait, à travers son martyr », a-t-il indiqué.

Edith Stein, note le frère de Saint Jean et curé modérateur de la paroisse universitaire Saint Jean apôtre de Lomé, a fait preuve de ces 4 qualités dans sa propre vie, dans son expérience en les mettant ensemble sans qu’il n’y ait une opposition.

« Au-delà de ce qui peut paraître difficile dans sa démarche, il y a une vision de la personne, un regard pénétrant de la personne humaine », a-t-il souligné.

Selon l’auteur, la philosophe et religieuse allemande a côtoyé 2 maîtres, c’est-à-dire 2 mondes philosophiques apparemment diamétralement opposé, le monde d’Edmond Husserl qui est ‘le moi pur’ ou ‘l’égo spirituel’ et le monde de Thomas d’Aquin avec cette spécificité d’être à la fois philosophique mais en même temps théologien, ‘l’acte d’être’.

Bref, selon lui, la fécondité de la pensée ‘steinienne’ touche les domaines anthropologique, théologique, pédagogique. C’est aussi la purification transcendantale des thèmes chrétiens pour dégager leur signification philosophique dans le cadre d’une critique de la raison pure.

Read 157 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…