11 Mar 2018

Le 1er salon du pagne ‘Gbedegbevo’ a tenu toutes ses promesses

Au Togo, quand une femme porte un pagne, c’est pour faire passer un message. Autrement dit, chaque pagne porte un nom qui véhicule un message. « Mon mari capable » signifie pour une femme qui arbore fièrement ce motif que son ‘homme’ prend soin de lui. Et pour cette autre femme dont le corps coule dans « si tu sors, je sors », c’est pour dire à son mari, tant que tu me seras fidèle ou infidèle, je te rendrai la monnaie de ta pièce.

C’est cette culture particulièrement togolaise que le salon du pagne ‘Gbedegbevo’, ce concept créé par la société Nad Beauty pour ressusciter et valoriser les motifs de pagnes qui perdent leur valeur, a bien voulu refaire émerger.

Dans un grand hôtel de Lomé ce samedi, des personnes âgées, des jeunes et des enfants, sortis en grand nombre, ont été témoins d’un défilé de mode particulier : la première édition du salon ‘Gbedegbevo’.

Les différentes tenues masculines, féminines et d’enfants cousues par des stylistes de renom du Togo et du Bénin, ont été arborées par des mannequins professionnels, mais aussi des personnes âgées et des enfants.

La fête, selon les organisateurs, a été étonnamment  belle. « La satisfaction pour nous, est totale. Nous ne savions pas que ce concept que nous avons créé, pourrait susciter autant d’admiration et d’engouement », a laissé entendre Nadège Ali Tiloh, promotrice dudit événement.

Cette esthéticienne de profession a encore une fois saisi l’occasion pour expliquer le concept. « Le pagne, valeur et fierté de la femme togolaise, porte en lui des valeurs expressives et esthétiques. En effet, l’intérêt de ces motifs se trouve dans les messages que le pagne, véritable miroir social, véhicule », a-t-elle déclaré.

Le pagne, ajoute-t-elle, peut être un média pour celui qui sait lire ses messages, et un moyen d’information sur les événements du jour. « Il reste une source d’inspiration pour de nombreux stylistes, artistes et créateurs de modes pour concevoir des tenues uniques et épatantes », a-t-elle conclu.

Cet événement voulu annuel, selon ses organisateurs, a aussi  pour objectif, de saluer la bravoure de ces grandes dames togolaises communément appelées ‘Nana Benz’ et de ressortir les talents des stylistes togolais.

Read 519 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…